Accidents sur le trajet du travail

Le retour au travail, après la période de vacances, doit être pris avec un grand calme pour pouvoir s’incorporer à la routine sans grandes conséquences. Une des principales à prendre en considération sont les accidents sur le trajet du travail.

En Espagne, selon l’article 115 du Texte sur la Loi Générale de la Sécurité Sociale on comprend par accident du travail, toute lésion corporelle que le travailleur souffre à l’occasion ou suite au travail qu’il effectue. A partir du 2005, la définition d’accident de travail s’applique aussi pour les travailleurs à leurs comptes qui contribuent aux paiements correspondants à la Sécurité Sociale.

Les accidents sur le trajet du travail sont ceux qui se passent durant le déplacement du travailleur pour aller ou retourner de son travail. Ce sont les trajets qui se déroulent avec beaucoup de tension, vu qu’on doit toujours se dépêcher, tout en pensant à d’autres choses qui nous empêchent de penser à la circulation qui nous entoure. Sept de chaque dix accidents sont produient pendant ces trajets.

Pour les éviter, nous devons prendre conscience que sur les allers et retours au poste de travail effectués tous les jours, il existe un risque d’accident de circulation que nous pouvons prévenir.

Ainsi, nous devons sensibiliser l’entourage des conducteurs, patrons, employés, famille…pour éviter qu’avec leurs actions et comportements soient un facteur de risque ajouté (appels téléphoniques, messages, vitesse, distractions…) qui peuvent provoquer des accidents.

Aussi nous devons penser à d’autres options de mobilité alternative au propre véhicule, comme l’usage du transport publique, la bicyclette ou trajets effectués à pied.

Vue que la sécurité commence dès la sortie de chez soi, depuis la DGT et de son propre bon sens, pour éviter les accidents sur le trajet du travail, on conseille aux conducteurs d’éviter les mêmes chemins, les hâtes, et les distractions, en devant de concentrer sur la conduite.

Pour obtenir l’engagement des entreprises sur la sécurité routière, et essayer d’éviter ces accidents, il est nécessaire rajouter la sécurité routière dans les programmes de prévention sur les risques au travail. De plus, on peut place un petit panneau où on rappelle aux employés que le déplacement de chez soi au lieu de travail et vice versa est une phase concentrée d’accidents, où nous devons porter toute notre attention car “le travail le plus urgent est de continuer en vie”.

Cette donnée est disponible aussi dans: Anglais Espagnol

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire